St Eustatius (Statia)

« The historical gem » of the carribean

Un gros dépôt pétrolier de NuStar sur la colline,  une demi-douzaine de tankers sur la rade, et moins de charme que Saba.

 

 

Ville du bas

 

Et ville du haut, ruines d’église.

Et vue des vestiges du Fort Oranje

St Eustatius a été une plaque tournante du commerce aux Antilles. Les séfarades se fritaient avec les ashkénazes. Ruines de la synagogue.

La Fédération des Antilles Neerlandaises a éclaté en 2010. Aruba, Curaçao et Sint Maarten font cavalier seul, tandis que Bonaire, Saba et St Eustatius forment un seul »territoire »administrativement pour les Pays-Bas. Mais chacun son drapeau…

 


On trouve des panneaux en espagnol, et des ecriteaux à la douane en 4 langues (anglais, néerlandais, espagnol, et papiamento.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*