Lorient-Côte d’Amour, le retour aux sources

Navigation bonnarde sous le soleil au portant par 17-25 noeuds et houle longue, intérieur de Groix et Belle-Ile, extérieur de Houat et Hoëdic, passage face à La Turballe entre le Four et Le Croisic.

Et entrée en baie de La Baule entre la rouge de Penchâteau et la Guérandaise verte, là où j’ai tiré mes premiers bords en 430 et 445 à l’école de voile du Club des Léopards du père Pajot, là aussi où en 1976 j’équipais mon cousin Gilles en 470.

Passage du Four face au Croisic et visite des cousins.

 

 

2 réflexions sur « Lorient-Côte d’Amour, le retour aux sources »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*